Dans ce 5e épisode, nous débutons une série d’émissions qui auront lieu cette saison sur le vaste sujet du mental dans le golf.

Pour nous en parler, nous accueillons deux spécialistes, Olivier PERON, coach professionnel et formateur, auteur de plusieurs articles sur LPBB, et Pierre-Henri PHILIPPE, ex joueur pro et coach à l’académie Golfsup de La Baule. Grâce au regards croisés du préparateur mental qu’est Olivier et du coach technique qu’est Pierre-Henri, nous nous concentrerons sur les notions que sont la fixation d’objectifs, la routine et le process.

Dans un premier temps, Olivier Peron nous expliquera la différence entre objectif de résultats, objectifs de performances et objectifs de processus. Autant d’objectifs différents qui vont permettre de planifier le travail technique.

Ensuite, nos invités nous détaillent la notion de process, c’est-à-dire l’organisation en amont et après la partie mais aussi au cours de la partie pour conscientiser chaque moment et se mettre dans les meilleures dispositions pour réussir.

Enfin on s’intéressera à la routine qui est un élément du process. Une routine qui existe aussi après un coup : comment faut-il réagir après un coup raté, un coup réussi ou un super coup ?

Tout au long  de cet épisode, nous alimenterons Oliver Peron et Pierre-Henri Philippe des questions que nous avons reçues en préparant l’émission.

C’est un numéro spécial du podcast golf LPBB à forte valeur ajoutée pour tous que nous vous proposons. 60 minutes qui enrichiront logiquement l’approche de vos parties et qui vous pousseront à la réflexion pour poursuivre votre progression.

Comments (4)
  1. Super sujet.
    Il y a une méthode particulière pour les très jeunes joueurs ? 10 ans par exemple. Mon enfant est très axée sur les résultats et qui je trouve peut la démobilisées en cas de contre performance. J’aimerais l’aider à rester sur le plaisir de JOUER au golf. Y a t-il des livres sur le sujet ?

    • Merci pour votre retour et pour l’intérêt porté à cette émission. Olivier Peron vous répond :

      « Dans un premier temps, je vous renvoie aussi à mon article consacré aux jeunes dans lequel je donnais les grandes orientations de travail en fonction de l’âge.

      Pour commencer à répondre à votre questionnement, quand on aborde la question de la motivation et du sport, la première porte d’entrée est celle des buts d’accomplissement qui se scindent en deux catégories : les buts de maîtrise, liés à l’amélioration technique et les buts de compétition, liés aux résultats.

      Visiblement, cet enfant trouve plus sa motivation dans la deuxième catégorie. C’est la victoire et la gagne qui sont ses moteurs, qui lui apporteront le plus de plaisir et ce n’est pas grave du tout. C’est important de l’identifier et de le savoir pour ne pas aller à l’encontre de ce qui l’anime.

      S’il y a parfois démobilisation, comment se traduit-elle ? Est-ce sur le parcours ou en dehors ? Quelles en sont les conséquences ? Est-elle problématique et pour qui ?

      Cette situation mérite d’être encore interrogée, explicitée, pour mieux comprendre et pour ensuite poser des hypothèses et proposer d’éventuelles pistes d’action, par un accompagnement ou le coach technique ou les parents.

      Enfin, dernière demande, sur le sujet, je ne connais qu’un ouvrage (que je n’ai pas encore lu) à l’usage des parents, Mon enfant fait de la compétition, aux éditions Amphora, par Frédéric Beltran. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *